Les frontières Indiennes vont de nouveau ouvrir et notre agence vous permet de voyager en toute sécurité – En savoir plus

Le cinéma & les us et coutumes

Fyle
habits-bollywood

Bollywood : le cinéma et la coutume

Terre de contraste et de diversité, l’Inde a trouvé dans le cinéma le vecteur idéal d’unification culturelle. Dans un pays indépendant depuis 1947 seulement, Bollywood n’est pas seulement l’une des industries les plus rentables du continent, il est aussi le garant d’une identité nationale parfois mise à mal par d’importants conflits religieux. Œuvres d’art à part entière, ses films sont le reflet fidèle de l’art de vivre et des valeurs prônés par le pays. L’occasion idoine pour se plonger dans ces coutumes qui font le charme du territoire !

La naissance de Bollywood

bollywood-studio

sam dcruz

L’histoire d’amour entre l’Inde et le cinéma est ancienne. Elle commence précisément au début du mois de juillet 1896 par la projection à l’hôtel Watson de Bombay de six courts métrages des frères Lumière.  Le premier film de fiction indien, « Raja Harishchandra », est quant à lui réalisé en 1912 par Dadasaheb Phalke. Le succès est immédiat. Dès les années 1930, la production annuelle dépasse la barre des 200 films. La voie était tracée.

À l’indépendance de l’Inde en 1947, le cinéma est rapidement perçu comme le moyen le plus efficace pour consolider l’identité nationale du pays. Bollywood constitue à ce titre un phénomène relativement ancien, bien que le succès de l’industrie cinématographique indienne à travers le monde date des années 1990, période qui coïncide avec l’ouverture de l’Inde sur le marché extérieur (NRI).

Bollywood en quelques mots

actrice-bollywood

nicoletaionescu

Bollywood désigne aujourd’hui la plus grande industrie cinématographique du pays. Implantée à Bombay, elle réalise chaque année environ 200 films par an, presque exclusivement tournés en hindi. Leur zone de comprend le territoire indien, les pays d’Asie du Sud-Est, le Moyen-Orient et, depuis peu, les États-Unis et l’Europe. S’il est souvent utilisé pour désigner le cinéma indien en général, le terme de Bollywood correspond en réalité aux productions cinématographiques de Bombay.

Pour ceux qui ne le savent pas encore, Bollywood est une contraction de Bombay et de Hollywood. Il désigne aussi bien une industrie  cinématographique régionale qu’un style de films particulier, toujours accompagnés de chansons et de danses. Ces productions peuvent à ce titre être comparées à ce que l’on désigne en France par « comédie musicale ».

Le cinéma indien est davantage encore qu’une simple expression artistique, il accompagne les locaux tout au long de leur vie, rappelant les valeurs qui sont les siennes et les coutumes spécifiques au pays. Parmi les stars les plus brillantes de l’industrie, citons par exemple Amitabh Bachchan, Shah Rukh Khan ou encore Aishwarya Rai, ancienne Miss Monde reconvertie avec succès dans le cinéma indien.

Nos suggestions de voyages en Inde


Passez à l’action et explorez nos exemples de voyages en Inde pour découvrir le sous-continent indien de façon personnalisée !

Faire une demande sur-mesure

Les coutumes indiennes à travers le cinéma

– Le rituel du tilak

Le tilak, ou bondi, correspond à ce point rouge se trouvant sur le front de certaines femmes indiennes, au centre des deux yeux. D’un point de vue symbolique, il est un présage de chance ou une bénédiction. S’il est davantage porté comme un bijou dans les régions du sud du pays, il signifie au bord que la femme est mariée, et donc plus disponible. Si le tilak est généralement de couleur rouge, sa nuance peut en fait varier, notamment pour mieux s’accorder aux vêtements de celle qui l’arbore.

– La fête Holi

Visible dans de nombreux films, Holi correspond simplement à la fête des lumières, célébrée à travers le pays pendant deux jours au cours de la pleine lune du mois de Phâlguna (février-mars). Associée à l’amour éternel unissant Krishna et Radha, elle rassemble la population autour de l’idée de fertilité et des légendes de la mythologie hindoue.

– Le mariage

Le mariage indien ne correspond pas simplement à une simple union entre deux personnes, il s’agit d’un événement structurant de la société répondant à des règles parfois complexes. De nombreux rituels sont ainsi menés plusieurs mois avant la cérémonie. À la suite des fiançailles, les hommes et les femmes célèbrent par exemple chacun de leur côté la bonne nouvelle. La gent masculine se retrouve pour le rituel de la tika, une pastille rouge qui symbolise l’engagement du futur époux. Après la cérémonie du henné, les femmes se réunissent quant à elles pour la soirée du Sangeet, pendant laquelle elles chantent et dansent toute la nuit. Le jour du mariage, organisé le plus souvent en plein air, les époux sont tenus d’effectuer sept fois le tour du feu sacré tout en récitant leurs vœux.

Nos articles associés


Poursuivez votre découverte de notre pays en explorant d’autres articles de notre guide de voyage dédié à l’Inde !

Cuisine indienne

Cuisine indienne
L’Inde est le pays de la gastronomie, et compte de nombreux plats. Les plats indiens sont diversifiés, et célèbres pour leurs nombreuses épices.
Voir l‘article
cuisine-inde

Langues et dialectes

Langues et dialectes
L'Inde est un pays avec un patrimoine linguistique très riche et ses habitants parlent de nombreuses langues et dialectes différents.
Voir l‘article
Kapaleeswarar-temple-chennai-statuts

Religions du sous-continent indien

Religions du sous-continent indien
L'Inde est un pays spirituel et de nombreuses religions s'y sont développées : l'Hindouisme, l'Islam, le Jaïnisme, le Christianisme, le Sikhisme, le Bouddhisme et enfin le Judaïsme.
Voir l‘article
bouddha-sravasti
SUIVRE LE GUIDE