Quand partir ?

L’Inde connait principalement deux saisons : la saison sèche et la saison humide. On peut partir tout le long de l’année en inde, à condition de bien choisir sa région !
Tarik GOK
montagnes-himalaya-ladakh

Quand partir en Inde ?

L’Inde est l’un de ces rares pays capables de susciter en nous ce doux sentiment d’émerveillement. Entre tradition et modernité, l’Inde suscite depuis toujours la fascination des touristes du monde entier. Pour profiter pleinement de ses richesses, il s’agira néanmoins de bien planifier son voyage. Vous vous demandez quand partir en Inde ? Retenez ces quelques conseils !

Le climat en Inde

L’Inde est un pays d’excès, comme le montrent si bien les variations climatiques rencontrées au cours des saisons et à travers ses différents territoires. Il s’agira donc avant tout de prévoir votre voyage en fonction des régions que vous souhaitez visiter. D’un point de vue schématique, trois grandes périodes se succèdent au fil de l’année : une saison chaude, une plus humide et une plus froide.

La chaleur est omniprésente entre les mois de mars et de juin environ, avec des températures pouvant fréquemment dépasser la barre des 40°C, notamment dans le centre du pays. À la fin du mois de mai, la mousson débute dans le sud de l’Inde pour remonter progressivement jusqu’à la frontière nord. Cette période d’averses et de tempêtes se termine en octobre, sauf sur la côte sud-est où elle perdure encore 2 mois. C’est à partir de ce moment que les températures commencent à baisser.

La période idéale pour partir ?

D’un point de vue général, retenez que la meilleure période pour visiter la péninsule indienne est l’hiver, qui s’étend environ de novembre à mars. C’est à ce moment là que la météo sera la plus clémente, avec des températures soutenables et peu de risques de tempête. Même en hiver, les conditions climatiques peuvent cependant être difficiles à appréhender pour un touriste occidental. Il n’est ainsi pas rare que le sud du pays soit frappé par des pluies diluviennes entre décembre et février. De la même façon, au nord du territoire, le mercure peut rapidement baisser pendant les mois les plus froids. Si vous souhaitez visiter des villes comme Calcutta ou Bombay, partir à la découverte du Rajasthan ou parcourir le sud ou l’ouest du pays, c’est cependant bel et bien en hiver qu’il faudra partir en Inde. Pendant cette période, évitez cependant le nord-est et les montagnes du nord, aux températures trop rigoureuses.

Dans des villes comme Delhi, Agra ou Bombay, la chaleur devient rapidement étouffante pendant les mois de printemps et d’été. Si vous craignez le soleil, mieux vaut donc les éviter, d’autant plus que l’humidité ambiante accentue le ressenti de chaleur. Et n’oubliez pas que la mousson rendra désagréable la plupart de vos visites. Si vous devez nécessairement partir en été, privilégiez le nord du pays. Avec ses lacs turquoises et ses paysages à pied de montagnes, la région du Ladakh est d’une beauté à couper le souffle.

Quand partir en Inde du Nord ?

Quand partir en Inde du Nord ?
Envie de découvrir les Maharajahs, la vallée du Cachemire ou la magie du Rajasthan ? Prenez soin de partir au bon moment ! Avec sa superficie immense et sa diversité topographique (zones maritimes, plaines, déserts, hautes montagnes…), l’Inde dispose d’une grande variété climatique. On y distingue globalement quatre saisons à prendre en compte avant son voyage : l’hiver (janvier et février), l’été (mars à mai), la mousson (juin à septembre) et l'automne ou post-mousson (octobre à décembre).
Voir l‘article

Quand partir en Inde du Sud ?

Quand partir en Inde du Sud ?
Pour profiter des paysages de l’Inde du sud, ses grandes étendues d’eau (les backwaters), ses temples, ses marchés aux fleurs ou aux épices et ses jungles foisonnantes, novembre est la période idéale. Jusqu’au mois de mars, les températures sont également plus clémentes.
Voir l‘article
Un voyage sur-mesure en Inde ?
Faites nous part de vos envies